• Vous êtes ici: Prestations »

Aides financières

Un handicap dû à une maladie neuromusculaire engendre des coûts élevés, et tous les frais ne sont malheureusement pas pris en charge par les assurances maladies et sociales.   

Afin de soutenir les personnes atteintes, l'ASRIMM propose une aide financière pour les frais suivants: 

  • hospitalisation
  • maintien à domicile
  • médicaments et traitements (sous conditions)
  • adaptations de l’habitation, du lieu de travail, du véhicule
  • acquisition de moyens auxiliaires permettant d’améliorer la qualité de vie 

Frais médicaux

Les frais médicaux ne sont pas toujours entièrement couverts par les assurances maladies; dans certains cas, le coût est intégralement à la charge de la personne atteinte ou de sa famille.

Pour combler ces lacunes, l’ASRIMM peut prendre en charge certains frais liés à une hospitalisation ou un maintien à domicile, ainsi que la part non couverte par la LAMal et les prestations complémentaires. 

Si les revenus ou la fortune sont insuffisants, l'ASRIMM peut également contribuer à l'achat de médicaments. Dans le cas de traitements non pris en charge par les assurances maladies ou pour des traitements à l’étranger, les demandes sont traitées au cas par cas, et après avoir pris un avis médical.

Quelques exemples:

  • frais découlant d’un maintien à domicile en cas d’hospitalisation du proche aidant ou en fin de vie
  • remboursement de médicaments
  • etc.

Pour déposer une demande ou en cas de question, n'hésitez pas à prendre contact avec nos assistantes sociales.

Adaptations et moyens auxiliaires

En plus des frais médicaux, un handicap occasionne de nombreux coûts "cachés" liés au lieu de vie, de travail, ainsi qu'aux déplacements. Lors de l'acquisition d'une chaise roulante par exemple, il peut être indispensable de repenser entièrement ou de changer de logement pour permettre à la personne atteinte de se déplacer de manière autonome.

L’ASRIMM propose son soutien financier pour ces modifications, ainsi que pour l’acquisition de moyens auxiliaires (fauteuil roulant, lit adapté, barre d'appui pour salle de bain, chaise de douche, etc).

Certains moyens auxiliaires peuvent être pris en charge sur présentation d’un certificat médical ou évaluation d’un professionnel de la santé.

Les accessoires de vie qui permettent d’améliorer la vie quotidienne et de maintenir l’autonomie peuvent également être financés.

Si la valeur dépasse CHF 5’000.-, une réserve de propriété sera demandée.

Quelques exemples:

  • Transformation de véhicule (tous les 10 ans ou 200’000 km, sous certaines conditions)
  • La transformation d’un logement/lieu d’activité
  • Acquisition d’un fauteuil roulant (y compris sportif, sous certaines conditions)
  • Accessoires de vie
  • etc.

Pour déposer une demande ou en cas de question, n'hésitez pas à prendre contact avec nos assistantes sociales.